Défenses individuelles

Cette rubrique ne devrait pas exister ! 

 

Mais cela supposerait que l'Etablissement :

 

  • respecte sa signature au bas des accords,
  • connaisse, et applique, les différents textes régissant les statuts du personnel (CCN, Statut 2003, avenant 2009, ...),
  • mette a minima ses actes en conformité avec le droit du travail.

 

Cela suppose également que l'Etablissement garantisse à chaque Agent(e):

 

  • un accès transparent à son dossier,
  • un droit inaliénable à se faire accompagner, représenter ou défendre,
  • un traitement équitable et respectueux du droit et de la personne.

 

A l'initiative de nombreux Agent(e)s de toute origine (conseil, indemnisation et orientation), statut (privé, public), et contrat (CAE, CDD, CDI), SUD a été, et est toujours, fortement sollicité dans le cadre de conflits mettant en jeu des collègues face au rouleau compresseur de la Direction, ou à l'hostilité de cadres locaux.

 

Certains ont été emblématiques, et nous ont permis de créer cette dynamique intersyndicale à laquelle nous sommes profondément attachés. D'autres ont été portés par des collectifs en action (pétition, grève, interpellation d'élus politiques, ...), actions que nous avons soutenues, relayées tant en interne (IRP) qu'en externe, tout en respectant l'expression propre de ces collectifs, en dehors de toute volonté de récupération et d'encadrement.

 

D'autres relèvent de cette politique honteuse, larvée, niée en bloc par la Direction, politique qui s'apparente à un véritable plan de licenciement déguisé, qui consiste à isoler et s'en prendre aux plus faibles d'entre nous, fragilisés, en difficulté posturale et / ou technique, ou simplement en désaccord assumé avec cette politique régressive et antisociale (chômeur(se)s ET Agent(e)s).