Une classification au rabais ...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Alors que d'aucuns (SNU), après nous avoir survendu la Classification essaient, vaille-que-vaille, de nous démontrer le bien-fondé ... de leur opposition à cet accord, il convient de repréciser de quoi il est question : la classification concerne l'ensemble des règles régissant le déroulement de carrière des Agents, tant en terme de rémunération que d'évolution de carrière.


Proposée à la signature (novembre 2009) sans classification des emplois ni référentiel métiers, la CCN accordait un blanc-seing à la Direction en proposant un droit d'option exclusivement basé sur le salaire, et niant toute référence aux métiers exercés à PE. Il en découle une classification des emplois, déconnectée de la CCN, dont elle devait être l'épine dorsale, promise en 2010 et négociée en ... 2014, dans un contexte d'austérité assumée par la DG. Jean Bassères à clairement durci le ton concernant cette négociation, en assumant un cadre budgétaire drastiquement limité à 1% ! 

 

Solidaires-SUD Emploi dénonce :

  • un accord dont le seul objectif est la baisse de la masse salariale, et la réduction du coût du travail si chère au MEDEF !
  • un référentiel métier, savamment basé sur des critères classants contributifs (!) et une cotation des emplois opaque et unilatérale,
  • une classification sur 9 niveaux et 30 échelons dont la démultiplication ne peut que freiner la progression dans la grille,
  • une grille de positionnement lourdement déséquilibrée avec 40% de l'effectif relevant de seulement 3 emplois sur les 100 définis,
  • un positionnement initial non négocié, à la seule main de la Direction, et sur la seule base du salaire, sans tenir compte des diplômes et de l'expérience de l'Agent,
  • l'absence de garantie dans les déroulés de carrière,
  • ...

Tout cet appareil de critères classants, de dénominations, de poids et de pesée des emplois, et de hiérarchisation, doit permettre de s'affranchir de la référence au métier, au profit d'un niveau de qualification commun à tous les emplois d'un même niveau.
Ce schéma ne peut que renforcer la flexibilisation de l'emploi à Pôle emploi, et nous contraindre à accepter la disparition de nos métiers.

 

Finalement, la crise a du bon ... Judicieux moment pour une négociation dans un contexte d'austérité, de défaillance de la tutelle, et de reculs sociaux. Au travers de cette nouvelle classification, les Agent(e)s vont devoir payer le surcoût du droit d'option qu'ils paient déjà par le gel des salaires et l'absence de promotions, ainsi que les effets d'une crise qui les affecte d'autant plus qu'ils n'en sont pas responsables.

 


Une convention de technocrate, pour des technocrates ! Pas pour des Agent(e)s qui travaillent dans des conditions dégradées, et des perspectives de carrière et d'évolution limitées.