SUD et les ASC ...

 

 

 

Quelques repères,

 

vérités...
                       
.. et idées reçues !

 

 

 

 

Qu'on se le dise ... la participation patronale n'est pas un cadeau de la Direction, mais une obligation arrachée par les luttes sociales !

 

  • 1,2 % de la masse salariale en région, afin de répondre aux souhaits exprimés localement,
  • 1,3% en national afin de garantir l'égalité entre Etablissements (mutualisation).

 

Au travers des ASC, Solidaires SUD-Emploi défend des principes de :

 

répartition plus juste et plus équitable, par l'application d'un quotient économique, avec une attention particulière et permanente en direction des plus bas salaires, c'est à dire des salarié(e)s pauvres et précaires de PE. Et assume clairement ce choix éthique et solidaire, en opposition à l'option majoritairement prônée du tout le monde a la même chose !

 

respect par des prestations qui profitent à chacun(e) dans le strict respect de son mode de vie, et est opposé à l'idée d'une gestion des ASC qui validerait, voire imposerait, un modèle de consommation ou de structure familiale. Notre vigilance est permanente sur le fait que toute décision doit profiter au plus grand nombre.

 

bienveillance par une lecture humaine des dossiers, en privilégiant le déclaratif à la demande permanente de justificatifs. En opposition à une gestion administrative et tatillonne en bon père de famille, afin de tenir compte des situations d'urgence et de réévaluer le palier, si besoin, en cas de changement de situation familiale.

 

soutien par l'accès aux prestations non proratées, dès le premier jour de contrat, particulièrement pour les CDD et CAE.

 

solidarité, tant interne que par un soutien solidaire vers l'extérieur de PE (ONG, associations caritatives, ...). Solidaires SUD-Emploi réaffirme pleinement ces valeurs et entend proposer une alternative à la pensée unique, en favorisant les échanges avec les réseaux culturels existants au détriment des sites marchands. 

 

et d'égalité par la mutualisation de la part nationale (1,3%) sous gestion du CCE (commission ASC).